arbrealettres.wordpress.com
Ce serait comme un vêtement trop lourd (Cédric Le Penven)
Ce serait comme un vêtement trop lourd tombé aux chevilles avant le bain émeraude d’une résurgence nommée la gourgue (entendez-vous la lente plongée du regard voyez-vous les grillages enjambés po…