arbrealettres.wordpress.com
Rien ne m’est plus que ta présence (Gustave Kahn)
Rien ne m’est plus que ta présence et les courbes souveraines de ta face et les portiques de ta voix ; Rien ne m’est plus que ton attente. La halte inutile du temps ; avant le frisson qui m’attend …