arbrealettres.wordpress.com
Dans le silence de la mémoire (Jacques Ancet)
Je peux refermer la porte, doucement, pour ne pas déranger ton image. Je sais qu’elle ne s’en ira pas, que tu seras là, toujours, si je l’ouvre, inclinée sur un livre. Si absorbée…