arbrealettres.wordpress.com
J’en perds jusqu’au souvenir tant je rêve de toi (André Brouquier)
Il y a cette vague qui me rapproche de ton visage de cette nuit qui m’habille j’en perds jusqu’au souvenir tant je rêve de toi. Mon coeur je l’ai perdu depuis longtemps depu…