arbrealettres.wordpress.com
L’inconcevable esprit du Nirvâna (Dôgen)
Comme toujours, S’épanouissent les fleurs de cerisiers De mon village natal, Leur couleur est identique Chaque printemps. (Dôgen)