arbrealettres.wordpress.com
DÉSILLUSION (Michel Deville)
DÉSILLUSION Assis devant sa niche, un gros chien, tristement, Regardait dans la nuit disparaître son maître Qui l’avait attaché (battu, même, peut-être ?) Et le gros chien pensait, en lissant…