arbrealettres.wordpress.com
PENSÉE BISCORNUE (Pierre Morhange)
PENSÉE BISCORNUE A trois mètres de haut La vie bien différente Déjà loin de nos cerveaux, C’est la mousse des toits campagnards La parfaite couleur de l’usure Un gros rocher comme une c…