arbrealettres.wordpress.com
Je déboutonne ton chemisier (Werner Lambersy)
Tu accroches tes robes un peu partout dans la chambre de bonne où tu loges tes vingt ans Moi je viens mettre mon nez dedans comme on ouvre des huîtres pour respirer l’air du grand large et de…