arbrealettres.wordpress.com
Ainsi en est-il! (Shabkar)
Aurions-nous des provisions pour cent ou mille ans, Au seuil de la mort, nous devrons tout abandonner. Aurions-nous une garde-robe suffisante pour nous vêtir cent ou mille ans, Au seuil de la mort,…