arbrealettres.wordpress.com
Signes d’infini à l’infini (Bernard Montini)
Mouillé, il tourne sur le parking désert, cramponné à son chariot vide. A coups de talon, il trace des huit, signes d’infini à l’infini. (Bernard Montini)