arbrealettres.wordpress.com
Demeures de la vie (Jean Follain)
Le soleil brille sur les camps. En sa chambre au mur qui s’écaille projetant une grande ombre un homme joint ses mains durcies l’insecte s’essaie à resplendir comme l’oiseau…