arbrealettres.wordpress.com
O ma peine, ma peine, où vous ai-je laissée ? (Jean de la Ville de Mirmont)
Je me suis embarqué sur un vaisseau qui danse Et roule bord sur bord et tangue et se balance. Mes pieds ont oublié la terre et ses chemins ; Les vagues souples m’ont appris d’autres cad…