arbon.website
Les voleurs et l’âne (la place du pronom)
La (courte) fable « Les voleurs et l’âne » commence ainsi : Pour un âne enlevé deux voleurs se battaient : L’un voulait le garder; l’autre le voulait vendre. Voilà un vers extraordinair…