annadesandre.com
Les heures perdues d’avance
Ce jour deJuilletBrûlait toutSous son ventreGrillait laMaigrePelouse derrièreLa maisonDécoupait auRasoir les om-BresEt affûtaitAigu les toitsD’ardoiseLa cabine té-LéphoniqueRessemblait àUn désastre…