annadesandre.com
>Quelque part en cinquante-trois, dans la revue Woman’s day
>(Richard) était assis sur une racine noire et tordue, au bord de la rivière, les yeux dans le vague, entouré par un mince réseau de branches de saules qui déployaient un voile transparent de fe…