aldoror.fr
Le mépris, le déni et le monde qui se délite - Aldor (le blog)
Le mépris, d'Alberto Moravia, raconte la progressive découverte, par un homme, de ce qu'il sait déjà, de ce qu'il sait depuis le début. C'est le récit d'un déni qui s'achève, pareil à celui que nous ressentons face au monde qui s'abîme, le voyant se déliter sans cependant y croire vraiment, écartelés que nous sommes entre l'aveuglement, le refus de la culpabilité, une précoce nostalgie et une trop tardive espérance.