agneaupimente.com
Gaudi dit.
J’époumone en silence Sous ta jupe dans ce café Parisien Un ouragan de lettres qui se lient Et mentent Pour ton sourire Et tes yeux qui cherchent Tous, sauf les miens.