pattesdemouches.fr
Le concert de la langue |
Mes parents ne parlent pas yiddish, leurs parents ne le leur ont pas appris. Ma mère corrigeait d'ailleurs systématiquement le peu de mots yiddish que ma cousine connaissait, lorsqu'elle nommait les plats en yiddish, par des mots polonais (probablement ce qui se passait dans la maison de ses propres parents). Je ne m'y étais jamais intéressée. J'étais invitée dimanche dernier et j'ai eu le privilège d'assister à un très beau concert, la rencontre exceptionnelle de Jean-François Zygel et de Talila, autour d'un cycle sur la langue yiddish, par Adath Shalom. Jean-François Zygel a démarré la soirée magnifiquement au piano. Puis Talila a commencé à parler. Elle s'est mise à chanter, et je me suis mise à pleurer. Une pluie de larmes invraisemblable et inattendue est sortie de mes yeux comme si elle n'attendait que ça depuis longtemps : un chant yiddish pour enfant, une berceuse en vérité. J'ai fait de l'allemand à l'école, je comprenais donc quelques mots deci-delà. Talila traduisait en