labyrinthiques.fr
Dieux des maux, d’émois et démons
Théo rit. Son thé est cause d’euphorie : « Saté au riz ce que le thé est au logis » Sa théorie : un théorème qui portait haut La clarté odorante d’un été aux bougies. Très haut ? ma non trop haut !…