cecilb.fr
1 an.
1 an. Le temps qu’il m’aura fallu pour parler de ton départ. Le deuil dont on parle très peu car si intime, si unique, si puissant, si difficile, si inacceptable. J’ai compris le jour de ton départ qu’aucun mot ne pourrait compenser le vide de ton absence. Mais j’ai compris également avec le temps, la force inépuisable du