avoodware.com
Ce puits profond de chair, de sueur et de sang – Lulli, chapitre 10
J’avais vu, tout vu de ce qu’il y a à voir d’une femme puisque j’avais vu son vagin, puisqu’en voyant ses entrailles j’avais entraperçu le brasillement indécent …