50-50magazine.fr
Mariana Schmitz : "les manifestations donnent des outils pour argumenter contre les électrices/électeurs de Bolsonaro" > 50 - 50 Magazine
Samedi dernier, près de 500 personnes, majoritairement des femmes, se sont rassemblées, place de la République, contre le candidat d’extrême-droite à la présidentielle brésilienne Bolsonaro. Au Brésil des millions de femmes se sont mobilisées contre lui. Le premier tour des élections aura lieu le 7 octobre. Les sondages prédisent la confrontation, au deuxième tour, du candidat du Parti des Travailleurs (PT), Fernando Haddad, remplaçant de Lula, au candidat du Parti Social-libéral (PSL), Jair Bolsonaro. L’issue de l’élection reste imprévisible, les militantes exprimant leur peur d’une prise en otage à un second tour qui opposerait un candidat d’extrême-droite à un candidat néolibéral, dans un contexte spécifique où la violence est extrême et l’IVG toujours illégale. Mariana Schmitz, est l’une des organisatrices du mouvement #EleNunca (#PasLui) du 29 septembre.