voyelsenmele.com
I Feel Pretty (Netflix) | Voyel s'en mêle
Vous le savez si vous me suivez depuis un moment maintenant, les comédies, c’est franchement pas ma tasse de thé. Du coup, je ne sais vraiment, mais alors vraiment pas pourquoi j’ai décidé de lancer le film I Feel Pretty quand il m’a été suggéré par l’algorithme tout pourri de Netflix… D’habitude, je prends l’excuse des acteurs au casting, mais là, vraiment, je n’ai pas d’excuse : j’ignore encore ce qui m’a poussé à commettre un tel acte. L’œuvre en bref Titre original : I Feel PrettyTitre français : I Feel PrettyRéalisateurs : Abby Kohn et Marc SilversteinActeurs : Amy Schumer, Michelle Williams, Tom Hopper, Rory Scovel, Adrian Martinez, Emily Ratajkowski…Pays : États-UnisDate de sortie : 20 juillet 2018 Suite à une chute une jeune femme ne se sentant pas à l’aise dans sa peau va assumer ses rondeurs. La bande annonce Ce que j’en ai pensé Si on oublie le côté absurde et surtout déjà-vu du choc sur la tête qui donne à notre héroïne, Renee, une toute nouvelle vision d’elle-même et que nous prenons I Feel Pretty pour ce qu’il est, c’est-à-dire un film comique délivrant un message tout à fait bienveillant, nous avons là un film plutôt efficace dans sa démarche et franchement regardable, même pour une personne non adepte des comédies comme moi. Mais malgré son efficacité dans la transmission d’un message positif et qui parlera à plus d’une personne, nous avons là un film bien trop long et répétitif qui devient de ce fait rapidement lourd. Les mêmes quiproquos sont ressassés sans arrêt tout au long du film et certaines scènes s’étirent bien plus que nécessaires, rendant l’héroïne presque insupportable tant elle en fait des caisses. Si le message de I Feel Pretty est clair et se veut positif et bienveillant, il est aussi paradoxal. Pendant toute la première partie du film, Renee est une victime des diktats de la mode et du paraître : elle n’est pas dans la norme. Puis, soudainement prise d’une confiance en elle exacerbée, elle va alors embrasser avec fougue les codes de ce système qui ne l’acceptait pas et qu’elle ne voulait pas accepter dans lequel l’apparence prime sur le reste et est un atout primordial pour réussir dans la vie. Alors, certes, la confiance en soi est importante et personne ne devrait brider celle des autres – ou la sienne même -, mais de là à faire passer le message que seule la confiance en soi suffit pour avoir tout ce qu’on souhaite, il y a un monde.I Feel Pretty finira comme il a commencé et comme il s’est développé, c’est-à-dire de manière tout à fait prévisible, avec l’auto-révélation de Renee quant à sa beauté soudaine qu’elle s’est inventée. Nous sommes donc dans un scénario classique, mais pas forcément anti-sympathique. Finalement, mon ressenti global se résume à… Un film prévisible, un peu longuet, voire lourd à certains moments, voulant transmettre un message qui peut paraître paradoxal mais qui est tout à fait efficace. Un film sympathique à regarder mais aussi malheureusement facilement et rapidement oubliable. La citation de la fin Je me suis toujours demandé ce que ça faisait d’être indéniablement jolie. I Feel Pretty