smallthings.fr
Le Labyrinthe 3, Le Remède mortel : Fil d'Ariane | SMALLTHINGS : Cinéma séries
Le troisième film Maze Runner / Le Labyrinthe est enfin sur nos écrans et prouve que la saga en avait dans le ventre à l'heure où les adaptations young-adults ne font plus recette. Le premier plan du Remède Mortel s'attarde longuement sur une ville abandonnée, presque post apocalyptique, qui dépérit au milieu du désert. Ce début, que l'on retrouvait déjà dans le deuxième opus, La Terre Brûlée, semble refléter l'ambition de la saga elle-même : celle de situer l'action dans un décor dépouillé, crasseux et désenchanté, à l'image de ce monde à l'abandon détruit par une pandémie. C'est sûrement cette volonté de réalisme, de désespoir quant à la fin de l'humanité qui assure la réussite de la saga depuis ses débuts, et en particulier de ce dernier volet. La maturité de son propos s'avère aussi impressionnante que rare dans les récits issus de la littérature young adult, souvent cantonnée à la trilogie Hunger Games ou Divergente (dont la carrière en salles a été compromise par l'échec de