secretsdebountynette.fr
Quand la magie n'opère pas du tout - Les Secrets de Bountynette
Il y a des hommes qui marquent par leur entrée en fanfare. Je me souviens d’un mec avec qui j’avais vécu de trés bons moments coquins, et qui m’avait séduite à l’époque avec juste un « Tu as envie d’un Cuni? ». C’est marrant, maintenant que j’y pense ils avaient le même prénom. Mais faut croire que c’est pas le prénom qui détermine si tu es un bon coup ou pas ! V. c’était un peu ça mais en mode « je tente le tout pour le tout ». Dans son premier message, V. avait tout dit sur lui. Son âge, ou il vivait et ce qu’il faisait dans la vie. Son profil était également plutôt bien rempli, sans fautes d’orthographes. Il a réussi plutôt facilement à attirer mon attention, même si sa principale technique de séduction lui venait de son métier (kiné), et de ses mains magiques pour faire des massages. Nous avons discuté 2 jours. La rencontre était sérieuse, pas de question de plan cul ou autre. Il parlait plutôt bien, avec des phrases construites, sans abréviations et sans fautes. Je me suis demandée quel genre d’homme, qui plus est mignon au vu de ses photos, pourrait bien se cacher derrière. D’habitude, je ne précipite pas les rencontres. J’aime bien discuter au minimum 1 semaine, car c’est généralement le temps qu’il faut pour que les masques tombent et que la personne à l’autre bout du clavier se dévoile vraiment (ou dévoile ce qu’il veut vraiment). Je suis assez forte pour ça, et j’arrive généralement bien à cerner les gens (hormis de rares fois ou je suis tombée sur trés trés fort). Cette fois ci, V. insistait pour me rencontrer. Il était gentil. J’ai accepté. Mais uniquement à l’occasion d’une balade dans un parc et en public. J’en menais pas large au début. J’ai vite compris que s’il ne faisait aucune faute, c’est parce qu’il dictait ses messages à son téléphone. Et puis il y avait quelques zones d’ombre. Un kiné, hyper dispo pour discuter, qui plus est un vendredi ? Et puis il m’a laissé un message vocal et sa voix ne m’a pas vraiment convaincue. Quand il est arrivé, la magie n’a pas vraiment opéré. Physiquement, si sur ses photos j’avais été conquise, j’ai eu une légère déception à le découvrir. La bouche bizarre et de travers et surtout des dents pas très belles, qui appellent pas vraiment au baiser. (qui montre ses dents sur les photos ?). Il avait également une façon de parler qui ne m’a pas vraiment convaincue, un léger cheveu sur la langue (qui aurait pu être un peu sexy mais en fait non), et une gestuelle un peu trop accentuée. On a discuté dans le parc, il a tenté de me séduire, a osé quelques rapprochements en me mettant la main sur la cuisse. Pas au point de ma dernière rencontre loupée, mais je n’ai pas cherché à le repousser, car je cherchais à voir si ça pourrait venir plus tard (mais qu’est ce que j’avais en tête ???). Et puis quand il a proposé d’aller boire un café chez lui, j’ai plutôt hésité. J’avais pas envie du tout, mais un café ça n’engage à rien, et j’en avais bien besoin. On est monté dans ma voiture et je l’ai laissé me guider. L’immeuble qu’il m’a désigné (en plein coeur d’une cité) ne m’a pas vraiment vendu du rêve mais son appart était plutôt bien entretenu. Un café, quelques discussions plus tard, il s’est littéralement jeté sur moi. M’a enfoncé sa langue dans la bouche et sa main direct sur mon entrejambe, sur ma culotte. On m’avait pas embrassé ainsi depuis le collège ! Je l’ai immédiatement repoussé en retirant sa main « Nan mais Oh ! Désolée ça va pas être possible ». Et je suis partie. Sur le chemin du retour, je me suis dit qu’on ne m’y reprendrais plus. Comment se fait t’il qu’à 35 ans on soit encore si maladroit avec une fille ? Y’a des choses qui m’échappent ! Articles similaires