secretsdebountynette.fr
J'ai été victime de Love bombing et de Ghosting - Les Secrets de Bountynette
Pourquoi moi ? Pourquoi certains hommes prennent ce plaisir à faire souffrir ainsi ?? Il avait réussi à me redonner le sourire, à me faire rire aux éclats. Le charme opérait. Un homme dont le style me plaisait beaucoup, Grand, fort, épaules carrées, viril, avec des poils tout partout (mmmmm), pleins de tatouages et de l’humour. Un homme qui ne se prenait pas au sérieux et qui m’avait promis qu’il me protégerait. Trés trés câlin, attentionné, plein de tendresse. Dur à l’extérieur, tendre à l’intérieur avec une sensibilité absolument craquante. Je suis tombée sous son charme immédiatement. Il était celui que j’attendais, il avait tout pour me rendre heureuse. Il m’a promis que je ne m’ennuierais jamais avec lui. Qu’il me brusquerait pour faire sortir ce grain de folie. Il avait perdu son fils de 10 ans dans un accident de voiture il y a 2 ans. C’était un battant, qui avait décidé d’être plus fort que la vie, de prendre une revanche et d’être enfin heureux. J’étais la première femme qu’il allait rencontrer depuis un an et déja il sentait que nous étions destinés à être ensemble. Pendant 2 jours, j’ai eu droit à un véritable débordement d’amour et d’affection, alors même que nous nous étions jamais rencontrés. Vendredi, nous avons décidé qu’il était temps de vérifier si la magie allait opérer. Rdv était pris près de chez moi, direction ensuite Thermapolis. Nous allions pouvoir papoter tout le long du trajet. Et la magie a opéré. Encore plus sous son charme, que lorsque je me suis retrouvée dans ses bras dans le jaccuzzi, j’étais alors dans le meilleur endroit au monde. Je ne me suis jamais sentie aussi bien dans les bras d’un homme. Il m’a couvert de baisers, avait un regard bienveillant sur moi. Il m’a demandé si je pourrais tomber amoureuse, je lui ai répondu que je ne savais pas. Je lui ai demandé s’il me ferait souffrir, il m’a répondu que non. On était bien. 2h à se câliner dans les bassins, à profiter de l’instant présent. C’était magique. Le retour a été tout aussi parfait. Il me caressait les cheveux pendant que je conduisais, me faisait des bisous sur la joue, me disait que j’étais belle. Il m’appelait mon petit coeur. Ma chérie. On avait prévu de se revoir le lendemain autour d’un barbecue sauvage, avant de finir la nuit les bras l’un dans l’autre. Je n’ai pas succombé à ses avances d’aller plus loin. Le lieu n’y était pas propice. On s’est quitté sur un « Tu me manques« . Mon coeur était à nu. J’aurai pu me protéger, mais je ne l’ai pas fait. Pas suffisemment. Le piège était bien ficelé. Je suis tombée dedans. Le lendemain fut la plus longue journée de tout mon célibat. J’ai attendu un signe de vie de sa part toute la journée. Les yeux fixés sur mon téléphone à surveiller ces 3 mots « Actif sur messenger ». Il ne lisait pas mes messages, je tombais sur son répondeur (qui n’enregistrait pas de messages). Je lui ai cherché toutes les excuses du monde. Il a peut être cassé son tel. Il n’a peut être pas de batterie…. etc . Mais non. Parfois il se connectait. Mon cœur s’arrêtait de battre pendant quelques minutes. J’étais partagée entre colère et incompréhension. Je n’ai pas compris pourquoi. Pourquoi moi ? Pourquoi il a disparu purement et simplement de ma vie, sans dire pourquoi. Qu’est ce qu’il attendait de moi ? Que ne lui ai je pas donné ? J’ai lu que les adeptes de love bombing et de ghosting sont parfois des pervers narcissiques. Je suis manipulable à souhait, puisqu’il semblerait que je ne tombe que sur ce genre d’hommes. Vivre une telle expérience est traumatisant. Je n’en suis pas remise. J’ai plus confiance aux hommes. J’ai peur de moi même parce qu’il semblerait que je sois une proie facile. Pourquoi ??? Mon coeur est brisé. Il ne lui aura fallu que 2 jours pour m’atteindre. 2 jours. J’ai rien vu venir… Articles similaires