pifarely.net
Jean-Louis Kuffer sur "Peur" |
Nous reprenons, en le remerciant, ce texte de Jean-Louis Kuffer, Lausanne (voir son site), à propos de “Peur” : Les verticale des anciennes pluies, scrutées de derrière la vitre dans l’impatience de nos enfances, avant de partir loin, relaient dans Peur les verticales des cordes urbaines entre lesquelles zigzaguent un saxo tâtonnant et un violon titubant, …