peccadille.net
Beautés raturées – Orion en aéroplane
Ce sont les plus belles femmes que Paris a connu au tournant du XIXe siècle qui s’alignent sur les pages cartonnées des albums Reutlinger. En contemplant ces 15 360 photographies de courtisane, le Gallicanaute peut être surpris de découvrir certains de ces visages angéliques gribouillés au crayon, saccagés d’un trait d’encre. Quelle main anonyme a …