paris-singularity.fr
Le futur du travail selon le MIT : s'inquiéter de la qualité, pas de la quantité des emplois - Paris Singularity
Si les robots ne vont pas détruire les emplois de tout le monde, les technologies ont déjà remodelé le monde du travail, et ainsi créer des gagnants et des perdants. Sans intervention pour changer la donne, elles continueront de le faire selon le premier rapport de l'Équipe spéciale du MIT sur le travail du futur.Selon les auteurs, les articles de presse largement diffusés faisant état d'un "apocalypse de l'emploi" imminent provoquée par l'IA et l'automatisation ne sont probablement pas à la hauteur de la situation. En considérant la diminution de la main-d'œuvre à mesure que les pays développés vieillissent, et les capacité limitées des machines, il est peu probable que nous soyons confrontés à une pénurie d'emplois.