paris-singularity.fr
La Chine devient une superpuissance mondiale de CRISPR - Paris Singularity
Des scientifiques chinois ont utilisé une technologie de modification génétique pour supprimer la myostatine, qui limite la croissance musculaire, chez Hercule au stade embryonnaire. En conséquence, l'animal a développé une force musculaire inhabituelle. L'étude pourrait mener à de nouvelles façons de traiter des maladies humaines comme la dystrophie musculaire et la maladie de Parkinson. Hercule est loin d'être la seule expérimentation. La Chine utilise de plus en plus la technologie d'édition de gènes, CRISPR, sur des animaux. La Chine pourrait bientôt dépasser les États-Unis en terme de nombre de papiers de recherche et de brevets liés au CRISPR dans des domaines comme la recherche médicale, l'agriculture et les applications industrielles.