paris-singularity.fr
Chine : après 20 ans de recherches, des chercheurs parviennent à cloner des primates - Paris Singularity
Fin novembre/début décembre, les chercheurs de l’Institut chinois des neurosciences de l’Académie des sciences ont assisté à la naissance de deux macaques génétiquement identiques, Zhong Zhong Zhong et Hua Hua Hua, un clin d’œil au terme “Zonghua”, qui signifie le peuple chinois. Ces singes sont les premiers primates à être clonés via une technique appelée transfert de noyau de cellules somatiques (TNCS), la même méthode qui a été utilisée pour créer le premier animal cloné, Dolly le mouton, il y a plus de 20 ans. Les chercheurs de l’Académie chinoise des sciences sont optimistes sur le fait que la capacité de cloner des singes génétiquement identiques permettra des avancées sans précédent dans la recherche sur les maladies humaines. Les primates étaient jusque là notoirement résistants aux efforts de clonage, et ce depuis 20 ans, en raison de la complexité unique de leur machinerie cellulaire. La naissance de ces clones macaques pourrait permettre le clonage d’autres primates, et peut-être, éventuellement, d’humains. Le transfert de noyaux de cellules somatiques consiste à prélever le noyau d’une cellule adulte de l’animal à cloner et à l’injecter dans la cellule d’un ovule fécondé dont le noyau a été retiré. Au cours des deux dernières décennies, 23 autres espèces ont également été [...]