oreilletendue.com
Le zeugme du dimanche matin et de Maylis de Kerangal
«Dans l’ébranlement du train et du jour qui se lève, son visage s’éclaire, et ce qui était encore imperceptible lorsqu’elle s’est assise dans le wagon, dérobé, se révèle maintenant qu’elle a tourné…