mariebernat.fr
Je ne sais plus écrire.
Et en écrivant cela, je prouve le contraire. Ma mère m’a dit « « la femme aux carnets », c’est un début de roman. » L’amoureux m’a dit « C’est bon, ça, toi écrivain. »…