mamereetaithipster.com
Maman(s) de Myriam Jacob-Allard : tout l’amour du monde, et un grand chagrin - Ma mère était hipster
Plus de cinquante affiches lumineuses de différentes tailles clignotent dans un même espace à un rythme qui leur est propre, en plusieurs couleurs, et annoncent une série de défauts ou de failles dans le caractère de celles qui, dans la chanson country, sont des « Bonnes Mères », des mamans parfaites. Tandis que Jacob-Allard chante Maman ne t’en fais pas, l’œil se perd dans ce strip lumineux qui évoque une sorte de Nashville imaginaire peuplé par des sentiments doux-amers.