lemondeetnous.cafe-sciences.org
Limiter les émissions polluantes industrielles, quoi de neuf ? | | Le Monde et Nous
Parmi les polluants atmosphériques en ligne de mire dans le cadre du suivi de la qualité de l'air, les oxydes d'azote (ou NOx qui regroupent le monoxyde et le dioxyde d'azote) occupent une des premières places. Et pour cause, ils sont à la fois préjudiciables d'un point sanitaire et environnemental. En effet, ils sont considérés comme des gaz irritants pour le système respiratoire ; ils déclenchent également la formation d'ozone dans les basses couches de l'atmosphère, participent au phénomène de pluies acides (H2O + NO2 donne l'acide nitrique) et l'eutrophisation des lacs. Deux molécules d'oxyde d'azote : NO - NO2 Avec les transports, les grandes chaudières industrielles alimentées par des combustibles fossiles sont l'une des principales sources des émissions de NOx. Il est donc crucial de trouver des procédés permettant d'éviter la formation de ces polluants ou de les réduire une fois formés avant le rejet à l'atmosphère. Ne croyez pas que ces industriels polluent honteusement sans