lemondeetnous.cafe-sciences.org
Quand les conditions des premières années de vie impactent le génome | | Le Monde et Nous
Au détour d'une lecture de Science et VIe (N°1161 de juin 2014), je suis tombée sur un article évoquant l'impact des conditions de vie d'un enfant sur son génome. Comment certains chercheurs peuvent-ils relier l'environnement d'un enfant à quelque chose qui touche aussi profondément son identité biologique ? Qu'un milieu défavorisé puisse modifier l'épanouissement culturel et intellectuel d'un enfant, ou encore son bien-être psychologique voire même physique (alimentation, accès aux soins plus ou moins difficile), nous le pressentons et constatons tous. Mais que ce milieu puisse affecter si tôt son génome, je trouve cela plutôt puissant, mais aussi terriblement injuste… car cela le "prédispose" à des maladies à l'âge adulte. Sur quoi l'environnement de vie d'un enfant joue-t-il exactement ? Des chercheurs de l'université de Michigan ont récemment mis en évidence que des enfants élevés dans des milieux défavorisés (pauvreté, faible niveau d'éducation de la mère, attitude non attentive