lemondeetnous.cafe-sciences.org
Quand ça décape (un peu trop !) | | Le Monde et Nous
Il y a quelques temps, je me suis vue confier la délicate mission de fouiller l'élégant sujet du lessivage chimique des chaudières . Non pas, la chaudière domestique qui trône dans mon garage et permet de chauffer ma maison, mais l'une des grosses chaudières industrielles qui fabrique de la vapeur pour produire une partie de l'électricité du réseau français. Bref, imaginez la bête pour une puissance de 600 MW, ce n'est pas rien ! Tout un enchevêtrement de tubes de métal (acier au carbone pour la plupart) qui constituent des échangeurs de chaleur, placés dans une énorme enceinte où il fait très chaud... pour les détails de ce procédé, et des températures, pressions mises en jeu, on en reparlera. Tubes des échangeurs dans une chaudière Au fur et à mesure que la chaudière est exploitée, la partie interne des tubes se salit (malgré un traitement d'eau des plus efficaces), s'oxyde en surface (et tant mieux, car cela bloque la corrosion en profondeur). Mais l'oxydation de surface