lemondeetnous.cafe-sciences.org
La tragédie d'HAMLET | | Le Monde et Nous
Je vous avais déjà parlé de la fameuse molécule HAMLET, il y a déjà quelques temps (voir cet article), une molécule découverte en 1995 dans le lait humain par des équipes suédoises . HAMLET : une protéine qui s'étale La molécule baptisée HAMLET (qui signifie "Human Alpha-lactalbumine Made lethal to Tumor cell") est en fait une protéine (alpha-lactalbumine) dénaturée, car partiellement dépliée (voir ici les explications sur les liaisons dans les protéines) s'enroulant autour de l'acide oléique (acide gras de l'huile d'olive) : une sorte de complexe protéine/lipide. En général, une protéine dénaturée induit une modification de son activité biologique. Dans le cas d'HAMLET, il s'avère qu'elle a la capacité de tuer les cellules cancéreuses et de préserver les cellules saines. Elle agit en déclenchant l'apoptose (un programme qui engendre la mise à mort des cellules (voir les explications de l'apoptose ICI). Source ICI : la cellule commence à dissoudre son propre matériel