eli-d-ashdod.com
Lettre d'un Catho Normand à Dieudonné
Cher Dieudonné, J'ai lu que, lors d'un spectacle, vous auriez prononcé cette phrase : « Moi, tu vois, quand je l'entends parler, Patrick Cohen, j'me dis, tu vois, les chambres à ga