courrierdefloride.com
Ces mots français que les Américains piquent à Molière ! | Le Courrier de Floride
C’est bien connu, le français emprunte de plus en plus de mots à la langue anglaise, au grand dam des puristes qui aimeraient que la langue de Molière soit préservée