cinevibe.fr
Critique : S.O.S Fantômes
Les ghostbusters se féminisent dans un vrai/faux reboot pas toujours abouti mais pétri de bonnes intentions.