boitierrouge.com
Bugatti EB110 « Le Mans » : la tentation de la compétition | Boitier Rouge
Certains se passionnent pour la Bugatti Veyron ou la Chiron mais d'autres (dont je fais partie) préfèrent la précédente renaissance de la marque, pendant sa période italienne à Campogalliano et la fabuleuse EB110. Les années 90 furent des années "supercars" avec le lancement d'une multitude de voitures plus performantes les unes que les autres, de la Jaguar XJ220 à la McLaren F1, en passant par la Venturi 400 GT et ses dérivés. Toutes tentèrent de briller en compétition, particulièrement aux 24 heures du Mans. L'EB110 elle-aussi eut droit de se frotter aux meilleures dans l'épreuve mancelle, à l'initiative de quelques passionnés. Après la victoire écrasante des Peugeot 905 aux 24 heures du Mans de 1993 (qui confirmait un succès probant en 1992), la catégorie LMP1 semblait un peu passée de mode, sans aucun constructeur désireux de s'investir. Heureusement pour l'épreuve mancelle, les GT connaissaient un succès commercial sans précédent et leurs propriétaires étaient de plus en plus