boitierrouge.com
De Tomaso Vallelunga : les débuts d'un tycoon de l'automobile | Boitier Rouge
Dans l'imaginaire collectif, une De Tomaso c'est plus un gros bourdon à moteur V8 qu'une sauterelle légère. Pourtant, les débuts de la marque fondée par l'italo-argentin Alejandro de Tomaso ressemblèrent plus à ceux de Lotus, privilégiant la légèreté et l'agilité à la puissance pure. Ainsi naquit la De Tomaso Vallelunga, petit coupé élégant qui permit à l'ancien pilote devenu industriel de se lancer dans l'automobile. Qui aurait pu dire alors que De Tomaso mettrait la main sur la prestigieuse marque Maserati un peu plus de dix ans plus tard. Retour sur les débuts de la marque dans les années 60. Rien ne prédestinait Alejandro de Tomaso à devenir un pilote automobile et encore moins un constructeur. Né en Argentine en 1928, mais d'origine italienne (son grand-père émigra au 19ème siècle), Alejandro faisait partie de la bonne société de Buenos Aires. Son père fut ministre de l'Agriculture du pays avant la guerre, étoile montante de la politique locale au début des années 30 avant de