boitierrouge.com
McLaren F1 : la GT venue de nulle part | Boitier Rouge
Bruce McLaren rêvait de devenir un vrai constructeur automobile, à l'instar de Ferrari, dont la production « commerciale » aurait permis de financer l'activité compétition. De son vivant, il lança donc le projet M6 GT, projet qui ne survivra malheureusement pas à la mort accidentelle du boss. Durant plus de 20 ans, McLaren resta exclusivement une écurie de course (malgré l'anecdotique Ford McLaren M81 Mustang Ford McLaren M81 Mustang), mais lorsque Gordon Murray, alors directeur technique de l'écurie, proposa à sa direction de créer une supercar d'exception, il trouva des oreilles attentives. Ainsi allait naître l'une des plus extraordinaires voitures des années 90, la McLaren F1. A la fin des années 80, McLaren Racing était en pleine ascension en Formule 1 : après avoir convaincu Honda de devenir le motoriste de l'écurie en 1987, Ayrton Senna remportait le titre en 1988, tandis que son co-équipier Alain Prost l'imitait en 1989. En 1990, Senna récupérait la couronne et McLaren, bien