boitierrouge.com
Lamborghini Jarama : le trait d'union entre Miura et Espada | Boitier Rouge
Les constructeurs automobiles de « petite série » n'avaient pas vraiment le choix pour survivre dans les années 60 ou 70 : pour s'assurer des volumes conséquents à même de simplement survivre, le marché américain devenait essentiel, un peu à l'image du marché chinois aujourd'hui. Le pognon était là-bas, tandis qu'en Europe, la croissance reprenait depuis moins longtemps, et de façon moins forte. Pour séduire aux Etats-Unis, il fallait quelque chose d'un peu moins exclusif que l'Espada lancée en 1968, et d'un peu moins extrême que la Miura lancée en 1966. Il était donc décidé de lancer un entre-deux, appelé Jarama, présenté au Salon de Genève 1970. En fait, cette idée d'entre-deux avait déjà germé un peu plus tôt, amenant la naissance de la météorique Lamborghini Islero, lancée en 1968 et stoppée en 1970. A dire vraie, entre les deux monstres de modernité (et de rupture) qu'étaient la Miura et l'Espada, il était difficile pour l'Islero, finalement très traditionnelle dans son design,