boitierrouge.com
Nismo 400R : une Skyline GT-R R33 survitaminée | Boitier Rouge
Les amateurs de Gran Turismo (particulièrement les premiers opus) la connaissent bien. Avec un peu de persévérance, on pouvait gagner cette Nismo 400R qui nous préoccupe aujourd'hui. Dans sa couleur jaune, et après passage à l'atelier pour la gonfler un peu, on obtenait une excellente machine à gagner. Voilà comment une génération de gamers s'est retrouvée fana de cette rarissime voiture japonaise, dérivée de la déjà mythique Nissan Skyline GT-R R33. Les raisons du lancement en 1997 de la Nismo 400R sont doubles : d'une part célébrer la première participation de Nissan au Mans (avec des Skyline GTR-LM GT1, les fameuses R390 GT1 n'arrivant qu'en 1997), et d'autre part clôturer en beauté la production de la Skyline R33, bientôt remplacée par une nouvelle version appelée R34 (prévue pour 1998). En outre, avec le lancement des GT-1 Road version, le Japanese Gentleman's agreement commençait à s'effriter : on pouvait désormais, du moins sur de petites séries, passer outre cet accord à