boitierrouge.com
Ikarus 55 et 66 : les rois hongrois du bus et de l'autocar | Boitier Rouge
En France, nombre d'entre nous ont été marqués par le Saviem SC10 dans les années 70 et 80, tandis qu'à Londres, l'AEC Routemaster laissait sa trace indélébile. A l'Est, et particulièrement en Hongrie et en RDA, l'autobus / autocar iconique, c'était le duo Ikarus 55 / 66 ! Né dans les années 50 et parfois encore en service après la chute du mur, l'Ikarus 55/66 aura marqué son époque et ses contemporains avec sa ligne si particulière. Dans les pays du COMECON, collectivistes, il existait bien entendu une industrie automobile mais le faible taux de motorisation rendait les transports en commun indispensables aux déplacements. Ainsi se développa dès l'après-guerre une industrie florissante de l'autobus et de l'autocar, avec Skoda en Tchécoslovaquie, ZIS, PAZ et LAZ (puis LIAZ) en URSS, mais surtout Ikarus en Hongrie. Née après guerre du rapprochement du fabricant d'autobus Uhri et du producteur d'avions Ikarus, la nouvelle société allait se spécialiser justement les activités du premier