boitierrouge.com
Porsche 914/6 : positionnement raté, ventes ridicules, aujourd'hui collector | Boitier Rouge
La Porsche 914 fut pendant longtemps mal considérée par des Porschistes ne jurant que par la 911. Fruit d'une association entre Volkswagen et Porsche (ce qui en soit n'est pas une hérésie, la 356 dérivant bien d'une Cox aux origines), destinée à devenir l'entrée de gamme pour l'une, et l'héritière de la Karmann Ghia pour l'autre, et dotée d'un physique tout à fait particulier, elle réussira pourtant à séduire un large public, dans ses versions 4 cylindres. En revanche, la 914/6 dotée d'un flat 6 ne connaîtra pas le succès et quittera le catalogue assez rapidement, devenant par là-même une rareté bien désirable. Pour bien comprendre la 914/6 et son relatif échec, il faut revenir aux origines de la 914. Avec le lancement de la 911, plus chère, plus bourgeoise et plus puissante que la 356, Porsche s'aperçut que toute une frange de sa clientèle initiale ne pouvait pas suivre l'augmentation de tarif. Dans un premier temps, la marque tenta de « compenser » avec la Porsche 912 équipée d'un