boitierrouge.com
Simca 1000 : une certaine idée de la bagnole | Boitier Rouge
Dans les années 60 et au début des années 70, la conduite sportive s'apprenait par l'arrière. N'y voyez aucune perversité, juste une réalité : avec des joujoux tels que la Renault 8 ou la Simca 1000, on découvrait le transfert de masse avec une rapidité surprenante tant le besoin de contrôler ces voitures devenait vital, dès qu'on leur imprimait un peu de rythme. Voilà pourquoi ces deux là, notamment dans leurs déclinaisons sportives Gordini (pour l'une) ou (Rallye 1, 2 ou 3 pour l'autre), fascinent encore aujourd'hui plusieurs générations de pilotes en herbe. La 1000 deviendra même la championne du genre après l'abandon par Renault du tout à l'arrière avec la R12. Seule sur son créneau jusqu'à la fin des années 70, la 1000 imprima son sceau dans la mémoire collective, appuyée en cela par Renaud et son désormais fameux Gérard Lambert, ou plus récemment les Chevaliers du Fiel ! La Simca 1000 est étonnante à plus d'un point. Dernière Simca a avoir été développée en collaboration avec