boitierrouge.com
Peugeot 405 : à la conquête de Taiwan | Boitier Rouge
Peugeot a toujours eu du mal en Extrême Orient malgré une présence précoce, et encore aujourd'hui, la marque semble avoir du mal à trouver la martingale. Si l'on excepte l'Iran plus à l'Ouest et devenu un marché important par hasard (un héritage de Chrysler-Rootes lire aussi : les 405 propulsions iraniennes), Peugeot a connu des débuts difficiles en Inde (lire aussi : les aventures de Peugeot en Inde) comme en Chine (lire aussi : Gangzhou-Peugeot). A Taiwan, Peugeot produira pendant presque 15 ans ses modèles, sans jamais vraiment réussir à décoller : petite histoire de Peugeot sur l'île de Formose, et de son fer de lance, la 405. Tout commence en 1976. Cette année-là, l'industriel Taiwannais Yeu-Tyan Machinery, après s'être intéressé aux scooters en produisant des Piaggio, se demandait s'il n'allait se mettre à produire des voitures. Il apparaissait que la 504 pourrait être un bon produit pour la classe moyenne émergeant sur l'île, et un accord d'importation et de production fut